13 avril 2018

Dispositif de collecte d’eau de pluie pour nettoyer le pare-brise

Il y avait de l’eau partout sauf dans le réservoir de liquide lave-glace de leur voiture ! C’est à cette occasion que deux enfants allemands ont eu un éclair de génie pour collecter l’eau de pluie en vue de laver le pare-brise de leur véhicule. Daniel et Lara ont conçu un dispositif de collecte d’eau de pluie assez ingénieux pour l’utiliser dans le lavage du pare-brise. Cette excellente idée pourrait économiser sur le papier plus de six milliards de litres d’eau à l’échelle mondiale. Un point sur cette invention ingénieuse, dans cette brève.

Un éclair de génie et deux enfants brillants…

L’été dernier, Daniel et Lara les enfants d’une famille allemande (les Krohn)  roulaient dans leur voiture sous une grande averse. Quand la pluie s’arrête, le père a eu le réflexe de tout automobiliste de nettoyer le pare-brise. Ce dernier était obstrué par des saletés qui gênaient sa vision au volant. Mauvaise surprise : le réservoir du liquide lave-glace était vide. Les essuie-glaces étaient très sales et ne font que poser davantage d’impuretés sur la vitre. A ce moment, et par un éclair de génie, les deux enfants Lara et Daniel, ont pu imaginer un dispositif pour collecter les gouttes de pluie et s’en servir pour nettoyer le pare-brise en remplissant le réservoir lave-glace. Grâce à cette idée ingénieuse, les deux enfants ont pu remporter le premier prix du concours régional de la jeunesse et des sciences de Jülich en Allemagne. Les enfants sont passés aux tests. Ils ont greffé au pare-brise d’une voiture miniature un système permettant de récupérer l’eau de pluie pour l’utiliser plus tard en guise de lave-glace. La voiture miniature a été posée dans un aquarium.

Ford n’a pas pu rester insensible à l’histoire…

C’est par ce que les idées simples sont toujours les meilleures, Ford n’a pas pu rester indifférente face à cette idée simple mais brillante. Le constructeur automobile a fait des tests sur une voiture réelle en collaboration avec les deux enfants. Ils ont procédé à l’installation d’un dispositif permettant la collecte et la canalisation de l’eau en bas du pare-brise. Ce dispositif a été monté sur un monospace S-Max de Ford. Les résultats du test sont concluants et le responsable des équipements extérieurs chez Ford Europe affirme « Daniel et Lara ont eu un éclair d’ingéniosité. En moins de cinq minutes de pluie, le réservoir du lave-glace de notre véhicule de test était plein. » D’après Ford, un automobiliste européen consomme en moyenne 20 litres d’eau pour laver son pare-brise. De ce fait, cette innovation pourrait aider à recycler jusqu’à 6 milliards de litres d’eau chaque année qui serviront en partie aux 291 millions d’automobilistes circulant dans  le Vieux Continent. Cette idée ingénieuse est très utile pour nettoyer le pare brise paris de tout conducteur disposant de ce système de collecte d’eau.

A quand le gaspillage de l’eau par des gestes anodins…

Ce n’est pas qu’en douche que nous gaspillons de l’eau ! Ces dernières années, nous subissons les conséquences de notre usage abusif des nappes phréatiques. Le nettoyage du pare-brise est aussi une source de gaspillage. Imaginez la quantité d’eau que peuvent utiliser les  automobilistes français pour laver un pare-brise. De ce fait, beaucoup de solutions ont été imaginées et testés mais bon nombre de ces dispositifs finissent au placard.

En guise de conclusion…

A cause de notre usage abusif des nappes phréatiques, l’eau potable va devenir une perle rare. Pourtant certains gestes ou dispositifs permettent d’économiser des quantités énormes d’eau permettant ainsi de préserver les ressources naturelles pour les futures générations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *