7 février 2019

La fosse septique, un système d’épuration peu gourmand en entretien

Le gros avantage d’une fosse septique est qu’elle demande peu d’entretien puisqu’il s’agit d’un système d’épuration naturelle, exempt de moteur ou branchements électriques. Pour autant il est important de prendre certaines précautions dans son utilisation et de procéder à un entretien régulier de certains éléments. La qualité de cet entretien est en effet un gage de longévité de vos équipements et d’un assainissement non collectif très performant. Alors, quelles sont les règles d’or à retenir en matière d’usage et d’entretien de fosse septique ?

Les précautions à prendre en termes d’usage de votre fosse septique

La première clé de l’entretien d’une fosse septique est de bien s’en servir. De fait, son bon fonctionnement résulte de la présence de bactéries qui transforment, au fil du temps, les matières solides, autrement dit les boues, en gaz. Il faut donc absolument éviter d’introduire dans les conduites des produits susceptibles d’éliminer ces bactéries : eau de javel, détergents puissants, antibiotiques, etc. De même il ne faut pas faire passer dans vos canalisations des éléments, type tampons, serviettes hygiéniques ou papier épais, qui ne se dégradent que très difficilement. Des précautions d’usage qui, à elles seules, permettront de préserver l’efficacité et la longévité de votre fosse septique.

Réaliser des vidanges régulières

Bien entretenir votre fosse septique suppose également de procéder à quelques opérations simples : nettoyer le dégrilleur chargé de retenir les solides à l’entrée de la cuve, trois à quatre fois par an, et vérifier le préfiltre au moins une fois par an. Si vous êtes équipé d’un bac dégraisseur, pensez à le nettoyer régulièrement. De plus, pour réactiver la présence des bactéries, introduisez régulièrement des produits proposés sur le marché ou des yaourts périmés dans les canalisations. Enfin, l’opération d’entretien essentielle pour une fosse septique est la vidange. Il est conseillé de faire procéder à une vidange de fosse septique environ tous les quatre ans ou dès lors que le volume des boues représente 50 % du volume de la cuve. Pour réaliser cette vidange, faites appel à une entreprise d’assainissement qui viendra procéder à cette prestation avec un camion pompe spécialement équipé.

Curage de fosse septique, une nécessité

Outre une vidange régulière de votre fosse septique, il est pertinent de faire procéder de temps à autre à un curage de la fosse et des canalisations qui la relient aux évacuations et au système de traitement. Pour cela vous devrez faire appel à une entreprise spécialisée en assainissement. Équipée de matériel projetant de l’eau sous pression, elle se chargera de décoller le tartre et les déchets solides qui ont progressivement collé aux parois et de limiter ainsi le risque d’engorgement des conduites ou de la cuve. Vidange et curage peuvent bien entendu être réalisés en une seule et même prestation par l’entreprise d’assainissement que vous aurez retenue.

Si vous disposez d’un filtre planté, vous devez aussi penser à l’entretenir en taillant régulièrement les plantes et en vérifiant leur apparente bonne santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *