15 mars 2019

Fonctionnement de la VPH : Ventilation Positive Hygro-régulée

Une maison mal ventilée favorise l’apparition des tâches d’humidité sur les murs et des moisissures ainsi que l’apparition des acariens,ce qui a des répercussions aussi bien sur la maison que sur les occupants. D’où l’importance de l’installation d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC) à l’intérieur de la maison.

Les principes de fonctionnement de la VPH

Il y a différents types de ventilation mécanique contrôlée, mais pour résoudre les problèmes d’humidité, il est préférable d’installer une Ventilation Positive Hygroréglable (VPH). En effet, avec ce dispositif, l’air entrant préchauffé remplace l’air vicié rejeté à l’extérieur.

Un des types de ventilation mécanique contrôlée (VMC), la Ventilation Positive Hygroréglable (VPH) compte parmi les systèmes de ventilation les plus installés actuellement. Que ce soit lors de la construction ou la rénovation d’une maison, ce choix s’explique par les nombreux avantages qu’apporte la VPH, dont un air purifié et réchauffé. En effet, le fonctionnement de la VPH consiste à aspirer l’air extérieur pour l’insuffler à l’intérieur de la maison.

Toutefois, avant que l’air extérieur ne soit diffusé, il est tout d’abord filtré, purifié puis préchauffé entre 15 et 18°C par des résistances céramiques et déshumidifié. En ce faisant, l’air humide et pollué de la maison est repoussé à l’extérieur. Des points d’insufflation et les sorties d’air assurent le renouvellement d’air. Par ailleurs, une cartouche à particules filtre les pollens, les acariens, la pollution, les poussières, les odeurs, etc.offrant ainsi un air sain aux occupants de la maison, éloignant diverses maladies comme les allergies et les maladies pulmonaires.

Avec le système de ventilation VPH, il est possible de régler les différents paramètres (température de préchauffage, débit du ventilateur et hygrométrie de l’air), via une télécommande, en fonction du besoin des occupants. De plus, la VPH dispose d’un système de sécurité arrêtant l’appareil en cas de forte chaleur venant de l’air extérieur.

Installation d’une VPH

Pour avoir une bonne qualité d’air, il est préférable d’installer le système de ventilation VPH sous les combles des toitures. Son installation n’est pas difficile et se fait rapidement. Toutefois, l’intervention d’un professionnel, notamment une entreprise spécialisée en VPH,est indispensable afin de disposer du matériel adapté aux spécificités du logement. Par ailleurs, sa pose doit également être conforme aux règlementations aérauliques (débit d’air de 15m3/h dans les toilettes, 30m3/h dans les salles de bain, autre débit selon la pièce).

Pour installer ce dispositif, il faut tout d’abord s’assurer qu’une entrée d’air se trouve dans chaque pièce à vivre, notamment au-dessus des fenêtreset au bas des portes. Quant aux bouches d’extraction, elles sont posées dans la salle de bain et les toilettes ainsi que la cuisine.

Le caisson est suspendu à la charpente dans les comblespour éviter les nuisances sonoresproduites par ses vibrations. Il est ensuite relié aux manchons des bouches d’extraction par des gaines et les colliers de serrage. Pour les sorties de toit,  il faut remplacer la tuile par une tuile à douille afin de pouvoir la relier au caisson. L’installation prend fin en raccordant le caisson à un interrupteur.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *