2 mai 2019 securité datacenter

Comment les entreprises peuvent-elles mieux sécuriser leurs datacenters ?

Au fur et à mesure que votre entreprise se développe, votre parc informatique évolue, et cela implique un autre enjeu de taille : la sécurité du périmètre informatique. Les solutions de sécurisation traditionnelles ne sont plus suffisantes, d’autant que la migration vers le cloud est devenue incontournable. Comment les entreprises peuvent-elles assurer une meilleure sécurité du périmètre multicloud pour leur datacenter ?

A – La sécurité du périmètre reste toujours importante

Le format de sécurisation informatique du genre « château-fort » n’est plus d’actualité. C’est pour cette raison que les spécialistes du déploiement des datacenters classiques choisissent actuellement des alternatives plus efficaces, notamment en mettant en place un système de pare-feu de nouvelle génération.

Autrement dit, ils créent une passerelle sécurisée permettant d’assurer le chiffrement de l’ensemble de trafic entre les datacenters et le multicloud.

Mais il existe également une autre solution qui s’appelle la microsegmentation. Celle-ci s’avère intéressante pour renforcer la sécurité du périmètre informatique. Elle est même devenue indispensable pour couvrir tout le trafic workloads et le diriger de manière dynamique, par exemple, entre un datacenter privé et un multicloud public.

Bien entendu, le concept de la microsegmentation ne se limitera plus au domaine des datacenters, qu’ils soient publics ou privés et publics. Il peut aussi s’appliquer à des sites distants, des campus ou encore des sites client.

B – Comment créer une architecture d’automatisation performante en matière de sécurité réseau ?

La recrudescence des cybercriminels et la complexification des réseaux informatiques sont une évidence. Pour faire face à cet enjeu, les entreprises préfèrent mettre en place des solutions de sécurité basée sur des outils capables d’agir indépendamment les uns des autres.

Mais cela pose un autre problème, à savoir la nécessité de faire appel à de nombreux fournisseurs. De plus, l’adoption de solutions disparates ne permet pas souvent la création d’une architecture d’automatisation efficace.

Alors, comment les entreprises pourront-elles relever ce défi ? L’une des possibilités est d’engager la transition vers le multicloud.

Pour ce faire, elles doivent commencer à déplacer petit à petit leur infrastructure vers un cloud unique. Elles seront donc capables de basculer vers le multicloud au fur et à mesure qu’elles évoluent.

De cette manière, elles peuvent anticiper les aspects opérationnels, comme les problèmes imminents qui pourront affecter la sécurité de leur parc informatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *