2 juillet 2019

Comment changer de chaudière gratuitement ?

Les anciennes chaudières, comme la chaudière à fioul, polluent énormément et n’ont pas un bon rendement énergétique. Pour cette raison, le gouvernement s’est engagé pour l’année 2019, à encourager les personnes utilisant ces vieux systèmes de chauffage à les remplacer. Cet encouragement passe par des moyens de subventions qui peuvent vous permettre de remplacer gratuitement ou à 1 € votre ancienne chaudière. Qu’en est-il exactement ? Quel type de chaudière peut être remplacée gratuitement ou à 1 € ? Voyons cela ensemble.

Chaudière gratuite ou à 1 €, les prérequis

Sur le plan juridique, une offre de remplacement d’une chaudière à 1 € ne diffère pas d’une offre de remplacement gratuite. La demande de 1 € qui vous est adressée pour le remplacement de votre ancienne chaudière est uniquement symbolique.

De nombreuses offres de remplacement gratuit existent sur le marché pour vous aider à changer de mode de chauffage. Pour vous assurer que ce remplacement est réglementaire, vérifier que l’installateur est qualifié RGE, c’est-à-dire qu’il est reconnu garant de l’environnement. Si vous optez pour une chaudière à granulés de bois, assurez-vous que ce dernier soit également qualifié RGE Qualibois eau.

Vous devez également vous assurer que votre installateur a une habilitation du gouvernement, afin de bénéficier de la prime au remplacement de la chaudière. Visitez le site www.faire.fr pour vérifier le bien-fondé de votre installateur en rapport avec cette prime. Pour finir, vérifier le présente de la charte « engagé pour faire » qui certifie que l’installateur est engagé avec les services publics et l’Ademe.

Type de chaudière à remplacement gratuit ou à 1 €

Remplacer plus de 600 000 chaudières à fioul domestique sur les 3 millions que compte la France en deux ans ! Tel est l’objectif que s’est fixé le gouvernement en 2019. Cet engagement porte sur la subvention de l’installation de certains types de chauffage. Ce sont :

  • L’installation d’une pompe à chaleur (PAC). Avec un prix initial oscillant entre 12 000 et 15 000 €, vous obtiendrez pour 1 € une pompe qui va chercher des calories dans l’air extérieur pour réchauffer l’eau des sanitaires.
  • L’installation d’une PAC hybride. À la différence de la pompe précédente, celle-ci combine une PAC air/eau et une chaudière en appoint.
  • L’installation d’une chaudière à gaz de très haute performance énergétique (THPE). Cette chaudière utilise les calories issues de la combustion de gaz naturel pour réchauffer l’eau des sanitaires.
  • L’installation d’une chaudière à granulés de bois. Cette dernière est le mode de chauffage le plus écologique, car la chaleur est issue de la combustion d’une source renouvelable qui est le bois.

Les aides au remplacement gratuit ou à 1 € d’une chaudière

Le dispositif « Coup de pouce chauffage » a été mis en place par le gouvernement pour apporter une aide financière aux foyers modestes et les encourager à passer des chaudières vétustes, aux moyens de chauffage plus économes et écologiques. Ce dispositif permet d’acquérir gratuitement ou à 1 € un équipement neuf. Les chaudières vétustes ou anciennes sont par exemple :

  • Les chaudières à fioul
  • Les chaudières à charbon
  • Les chaudières à gaz peu performantes

L’état propose ainsi la « prime à la conversion chaudières » pour le remplacement de ces dernières par celles utilisant des énergies renouvelables ou par des chaudières à gaz THPE.

S’appuyant sur la bonification des certificats d’économies d’énergie (CEE), le dispositif « Coup de pouce chauffage » et la « prime à la conversion chaudière » permettent d’obtenir une aide financière comprise entre 450 et 4 000 €. Cette aide est calculée en fonction de type de chaudière et des ressources du foyer qui accueille la chaudière.

En plus des aides ci-dessus, vous avez :

  • Le CITE ou le « Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique » qui a été étendue à 50 % pour couvrir la main d’œuvre de l’installation de la nouvelle chaudière.
  • Les aides de l’agence nationale de l’habitat (Anah) qui couvrent 35 à 50 % du coût total (HT) du changement de la chaudière ou de l’installation.
  • La TVA à 5,5 %
  • Les aides locales disponibles
  • Le prêt écologique à taux zéro qui permet de réduire le reste des charges.

Si vous hésitiez encore à abandonner votre vieille chaudière, c’est le moment de profiter des nombreuses aides au remplacement de chaudière et de passer à une solution de chauffage plus économique et écologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *