15 septembre 2020

Travaux de ravalement de façade : l’essentiel à savoir

Pour diverses raisons, nous sommes amenés à ravaler notre façade. Par définition, le ravalement de façade est la remise en état des murs extérieurs d’une maison ou d’un immeuble. Concrètement, les travaux visent à redonner aux murs leur aspect initial. Toutefois, ils doivent être réalisés dans le respect de certaines règles de bases. Justement, nous allons aborder les points essentiels à retenir sur ce procédé. Découvrez !

Pourquoi entreprendre des travaux de ravalement ?

La façade est un élément important de la maison. Elle maintient la toiture en place et protège les occupants de la demeure des intempéries. Année après année, elle est exposée à diverses agressions. Elle a ainsi besoin d’être entretenue. Les travaux de ravalement permettent de préserver le bon état des murs. Ils permettent de réparer leurs défauts (fissures, décollement de la peinture, joints endommagés, problèmes d’humidité, etc.). Les travaux pourront également être entrepris à des fins purement esthétiques. En ravalant la façade de votre habitat, vous lui procurez une nouvelle jeunesse. Toutefois, l’intervention de ce ravaleur professionnel dans le Nord est préconisée pour obtenir un résultat impeccable.

En outre, le ravalement de façade est une obligation légale. L’article L132-1 du Code de la construction et de l’habitation impose à tout propriétaire d’immeuble d’effectuer les travaux tous les 10 ans au moins. En effet, une façade en mauvais état menace la sécurité d’autrui. Le manquement à cette obligation donne lieu à une sanction pécuniaire dont la somme s’élève à 3 750 €.

Le ravalement de façade nécessite-t-il une autorisation préalable ?

En général, la remise à neuf d’une façade ne nécessite aucune autorisation préalable. Mais pour éviter les mauvaises surprises, mieux vaut se tenir informé des démarches administratives à suivre.

La plupart du temps, les travaux de ravalement doivent être précédés du dépôt d’une déclaration préalable en mairie. C’est notamment le cas si votre commune est soumise à un Plan Local d’Urbanisme (PLU). Notez qu’il est crucial de consulter ce document. En effet, il peut vous imposer ou vous interdire d’adopter une ou plusieurs couleurs pour votre façade.

Par ailleurs, si le bien est implanté dans un espace protégé ou s’il est classifié parmi les monuments historiques, l’obtention d’un permis de construire est requise. Il en va de même s’ils impliquent une modification significative de l’aspect de l’immeuble. C’est le cas de la création d’une ouverture.

Ravalement de façade : comment se déroulent les travaux ?

Les travaux de ravalement ne sont pas à prendre à la légère. En effet, leur complexité fait que le recours aux services d’un ravaleur est indispensable. D’ailleurs, passer par un professionnel du métier garantit la solidité et la durabilité de l’ouvrage.

Quant au déroulement des travaux, ils commencent nécessairement par un diagnostic approfondi de la façade. Cela permet de détecter ses imperfections et de déterminer leurs causes. Vient ensuite le nettoyage de la façade. Cette étape vous donnera une meilleure visibilité sur les défauts du mur dissimulés par les salissures. Pour ce faire, le façadier peut mettre en œuvre différentes techniques de nettoyage. Pour poursuivre, il procède à la réparation de la façade. Celle-ci devra également subir un traitement spécial afin de prévenir le développement des algues et des mousses à sa surface. Viennent enfin les finitions. Ces dernières vous permettront d’habiller vos murs selon vos préférences (pose de bardage, peinture, crépis). Les travaux de finitions offrent aussi une meilleure protection à la façade.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *