23 février 2021 saisie immobilière

Tout ce que vous devrez savoir pour éviter la saisie immobilière

Peu de personnes qui souscrivent à un crédit immobilier ont l’intention de s’en éloigner. Pourtant, des circonstances imprévues comme les factures médicales énormes, les emplois perdus, le divorce ou l’affaiblissement de la valeur des propriétés, peuvent accabler même l’emprunteur le mieux intentionné. Face à ces situations, la banque ou l’organisme financier se lance dans la saisie immobilière. Les règles de la saisie immobilière varient selon l’état. Quoi qu’il en soit, il existe bel et bien des solutions vous permettant d’éviter la saisie immobilière. Tout de suite les détails.

Élaborez un bon plan pour votre état financier

La première solution pour éviter la saisie immobilière est d’élaborer un bon plan pour votre état financier. Si vous subissez un revers financier à court terme (comme une réparation de voiture couteuse ou une urgence médicale), votre prêteur peut vous donner une certaine marge de manœuvre en acceptant de vous permettre de rembourser votre paiement manqué en deux versements au cours des deux prochains mois. Les gestionnaires de banques ou des organismes financiers peuvent ajuster les conditions de votre prêt. De manière générale, cela prend la forme de l’allongement du calendrier d’amortissement, en abaissant le taux d’intérêt ou en reportant le montant en souffrance dans le prêt et en réamortissant le nouveau solde. Cela, pour vous aider à actualiser le prêt. Seulement, il est préférable de discuter avec le responsable dès que vous avez un problème au sein du remboursement. N’attendez pas trop tard pour éviter que la situation ne soit compliquée.

Réalisez la vente à découvert

Une vente à découvert se produit lorsque le prêteur vous permet de vendre la maison pour un montant inférieur au montant du prêt impayé, prend le produit et annule toute dette restante. Un agent immobilier ayant de l’expérience dans les ventes à découvert peut être en mesure de vous aider à trouver un acheteur et de vous guider tout au long du long processus d’obtention des approbations bancaires nécessaires. Vous n’aimerez pas les taux et les frais élevés d’un prêt d’argent dur, celui d’un prêteur privé, souvent un particulier, mais cela peut vous faire gagner du temps pour vendre votre maison et éviter la saisie immobilière. Seulement, pensez à bien préparer votre maison afin d’augmenter le prix de vente. En effet, quelques touches de rénovation et de réparations peu couteuses peuvent aider à améliorer l’apparence de votre demeure. En outre, n’oubliez pas non plus de faire appel à un agent immobilier pour réaliser l’estimation de votre bien comme il se doit.

Effectuez la vente à réméré

Depuis un certain temps, la vente à réméré est considérée comme la meilleure solution pour éviter la saisie immobilière. En deux mots, c’est un principe qui consiste à vendre la maison et ensuite à payer la somme due. Ce qui la diffère des autres principes, c’est que bien que votre maison soit vendue, vous pouvez continuer à l’occuper. Seulement, vous devrez payer une somme au propriétaire. Ce n’est pas un loyer, mais un droit d’occupation. Au bout d’un certain temps, une fois que votre état financier est stable, vous pouvez racheter votre maison et en devenir son propriétaire. Le montant du droit d’occupation et la durée de revente de bien sont dits dans le contrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *