4 mai 2021 investir en immobilier

Investir en immobilier : Comment réussir en 2021 ?

De l’avis de nombreux spécialistes, investir en immobilier est un procédé qui figure en tête des placements envisageables. Il est bien connu que ce type d’investissement est convaincant pour la grande majorité des français qui voient en l’immobilier la mère de toutes les valeurs refuge.

Ce type d’investissement reste-t-il pertinent en 2021 et comment faut-il procéder pour obtenir le succès recherché ? Pour le déterminer, il est nécessaire en premier lieu de se pencher sur les propriétés intrinsèques de l’actif que constitue l’investissement immobilier et sur ses perspectives pour 2021.

Il faut ensuite définir les différentes règles à respecter, les choix à faire et les précautions indispensables pour s’assurer le succès en tant qu’investisseur. Nos conseils présentés ci-dessous sont utiles pour déterminer la bonne manière d’investir en immobilier en 2021.

2021 : Une bonne année pour investir en immobilier

Si 2021 peut être une bonne année pour qui désire investir dans l’immobilier, c’est en raison, d’une part, de la confiance que le placement immobilier a toujours inspiré, et d’autre part, des perspectives qui se font jour pour cette année.

Un actif traditionnellement sûr

En dépit du pendant économique de la crise sanitaire, l’intérêt que suscite le placement immobilier ne s’est nullement effrité. Ni la volonté de se constituer un patrimoine immobilier ni celle de consentir un investissement locatif n’ont pâti du ralentissement généralisé qui s’observe.

A l’inverse, le marché immobilier est vu, en ces jours de challenge, comme un secteur sûr qui permet d’acquérir des actifs tangibles, et pas uniquement pour veiller à sa retraite.

La raison en est qu’en 2021, avec des taux d’emprunt bas et fort peu susceptibles de remonter dans les prochains mois, se constituer un capital en levant de la dette sous la forme de crédit immobilier est une démarche possible et très profitable.

Le rendement d’une personne qui investit dans l’immobilier locatif peut atteindre les 6% avant imposition, ce qui rassure les investisseurs et conforte l’immobilier dans sa position de mode de placement par excellence.

Des perspectives intéressantes

En 2021, au sein des zones urbaines et environnantes, avec la crise, l’accès à la propriété devient de moins en moins aisé. Il est donc à prévoir que la demande locative dans l’immobilier ancien s’accroisse, la majorité des citadins devenant des locataires.

Les ravages économiques provoqués par la crise sanitaire vont engendrer une grande mobilité des personnes en quête de travail. Cet état de choses contribuera très certainement à assurer la rentabilité locative pour ceux qui s’efforcent d’investir en immobilier.

Investir en immobilier en 2021 : Les règles à suivre

Pour avoir du succès dans l’immobilier en 2021, il existe des règles simples, présentées et expliquées ci-dessous, dont chacun peut se servir afin de bien orienter ses investissements.

Définir ses objectifs

Parce que savoir où l’on va permet de déterminer quel vent est le plus favorable, il importe de prime abord, d’identifier les raisons pour lesquelles investir en immobilier suscite l’intérêt. Les motifs les plus usuels concernent :

  • La sécurisation d’un revenu complémentaire ;
  • La préparation de la retraite ;
  • La recherche d’avantages fiscaux.

L’objectif qui sous-tend l’investissement permet de déterminer la stratégie à adopter ou encore le type de bien qui convient le mieux et, plus généralement, de faire des choix cohérents.

Bien évaluer sa capacité d’emprunt

Il importe également pour investir en immobilier, de déterminer précisément quels montant il est possible de dédier à cet investissement.

effet, même si le crowdfunding immobilier est envisageable, l’investisseur immobilier demeure tenu de contribuer en fonds propres, tout en veillant à maintenir son taux d’endettement en-dessous du tiers de son niveau de revenus.

Diverses astuces permettent par ailleurs de bénéficier de taux d’emprunts avantageux :
  • Faire recours à courtier ;
  • Faire jouer la concurrence entre diverses banques ;
  • Domicilier ses revenus dans la banque auprès de laquelle l’on envisage de solliciter l’emprunt.

L’option du recours à un courtier comme le Cabinet Fennas permet de se simplifier la tâche tout en bénéficiant de l’expertise d’une équipe professionnelle. Ce Cabinet est au fait des questions immobilières et fournit tous les conseils et orientations utiles aux investisseurs.

Les environnements à privilégier

Le choix de l’environnement le plus pertinent pour tirer bénéfice de son investissement immobilier sans s’exposer aux risques de vacance locative prolongée est crucial. Le bien doit idéalement être situé dans un environnement disposant ou devant bientôt proposer :

  • Des commerces à proximité ;
  • Des établissements scolaires accessibles ;
  • Des infrastructures de transport ;
  • Un bon potentiel démographique.

De manière générale, il est recommandé de se pencher sur les villes caractérisées par une poussée démographique sensible, un tissu économique ou industriel dynamique ou encore par la présence d’étudiants.

Le choix de la localisation du bien peut varier selon que l’on compte engranger des revenus fonciers ou que l’on opte pour la gestion locative.

Neuf ou ancien : Choisir prudemment

Investir en immobilier requiert aussi de savoir s’il vaut mieux opter pour le neuf ou pour l’ancien. Le déficit foncier qui caractérise la plupart des agglomérations milite en faveur de l’immobilier ancien.

De plus, la poussée des maires écologistes à l’occasion des élections municipales de 2020 en France est un présage de jours difficiles pour les projets nécessitant un permis de construire.

Par ailleurs, l’incitation fiscale attachée à l’investissement Pinel fait, dès 2021, l’objet d’une suppression progressive qui ne manquera pas de réduire l’attrait pour l’immobilier neuf au cours des prochaines années.

Opter pour le bon dispositif fiscal

Divers dispositifs sont disponibles pour profiter des avantages prévus pour les investisseurs immobiliers :

  • Le dispositif Pinel ;
  • La défiscalisation pour la location meublée non professionnelle (LMNP);
  • Le dispositif Censi-Bouvard ;
  • L’achat en nue-propriété.

Connaitre ces dispositifs, leurs avantages et leurs limites, permet de faire les options les plus profitables et d’investir en immobilier avec les meilleurs atouts.

Nos recommandations

En résumé, investir dans l’immobilier requiert d’avoir une stratégie définie et de choisir son bien en fonction du type de rentabilité espéré. Pour les petites surfaces, la mise en location de studios dans les agglomérations étudiantes assure une rentabilité active.

Le choix de grandes surfaces permet d’offrir de la colocation ou de cibler les couples. Si cette option correspond à des loyers élevés, elle offre cependant une certaine stabilité. Ce sont là quelques exemples des détails à prendre en compte pour investir en immobilier en 2021 avec succès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *